Non classé

La machette, un compagnon de plein air

Rate this post

Lorsque vous vous trouvez en pleine nature au milieu de la végétation et de la faune sauvage, disposer d’une machette peut vous être d’une aide précieuse. En effet, il s’agit d’un bon compagnon de plein air qui peut s’adapter à toutes les situations et les conditions extrêmes dans les régions reculées. Ses utilisations vont du débroussaillage et du défrichage des terres, l’abattage des arbres et la construction d’abri à la chasse de gibier. Dans ce cadre, elle représente l’outil parfait pour l’éviscération, le filetage, le détartrage, le découpage en quartiers et la boucherie. En tant que grand couteau de combat, elle peut également servir d’arme d’autodéfense pour contrer ou intimider les agresseurs ainsi que les animaux féroces.

Par ailleurs, ce merveilleux instrument a évolué au fil du temps et est proposé aujourd’hui en différents modèles correspondant à tous les besoins et budget.

Comment utiliser une machette ?

La machette ou coupe coupe est un outil robuste et pratiquement indestructible. Elle est très prisée dans les régions tropicales notamment dans la jungle sud-américaine et dans les tribus africaines. Mais comment peut-on manier à la perfection cet instrument de survie ? Que vous soyez un débutant ou un habitué des machettes, il convient de suivre certaines mesures de sécurité pour assurer votre sécurité lors de son utilisation, son affûtage, son nettoyage et son transport. Si vous ne prenez pas les précautions nécessaires, vous risquez en effet de subir de graves blessures. Le maniement de cet instrument exige de la force et de la précision. De ce fait, il faut éviter de l’utiliser lorsque vous vous sentez fatigué, car il peut être dangereux pour vous. Lorsque vous transportez une machette, il ne faut pas la balancer de gauche à droite au risque de vous blesser sérieusement si elle glisse ou touche accidentellement votre genou ou votre main. Vérifier également que personne ne se tient près de vous lorsque vous utilisez cet outil tranchant. Si vous marchez le long d’une végétation dense, ne coupez jamais les broussailles tout en marchant. Il faut tout dégager avant de continuer votre route.

Les modèles

Il existe sur le marché de nombreux types de machette correspondant à un usage bien distinct. Chaque modèle peut également assurer tous les travaux essentiels en pleine nature comme couper, creuser, hacher, marteler, gratter et tailler la végétation. Voici quelques outils les plus populaires : la machette Latin, Bolo, Kukri, Panga, Sawback, etc.

Related posts

Mise en place d’un standard téléphonique

Quelles assurances pour les conducteurs résiliés ?

Organisez votre soirée évènementielle en 5 étapes

Leave a Comment